Mort de Rémi Fraisse : le gendarme qui a lancé la grenade ne sera pas condamné

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Plus de six ans après la mort de Rémi Fraisse à Sivens (Tarn), la Cour de cassation a confirmé le non-lieu, le 23 mars, pour le gendarme auteur du tir de grenade. La justice rejette également toute responsabilité hiérarchique. La famille du militant écologiste va saisir la Cour européenne des droits de l’Homme.

Le 23 mars 2021, la Cour de cassation a confirmé le non-lieu dans l’affaire Rémi Fraisse. Une décision conforme à la conduite de l’enquête depuis ses débuts, qui ferme toute éventualité d’un (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*