Nouvelle-Calédonie : l'industrie du nickel au cœur de la crise politique

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les indépendantistes kanaks, révoltés contre la vente d’une usine de nickel, ont fait tomber le gouvernement de Nouvelle-Calédonie. Pas question de laisser, encore, la maîtrise de cette ressource à une multinationale qui polluerait les terres ancestrales. Au conflit politique s’ajoute ainsi une bataille économique et environnementale. Nouméa (Nouvelle-Calédonie), correspondance

Rafales de vent à 140 kilomètres/heure, pluies diluviennes, toitures qui s’arrachent… Sur les îles Loyauté, à l’est de la (…)

Lire la suite

Reportages

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*