Pollution au Bangladesh : en danger de mort, Sheel peut séjourner en France

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Exilé bangladais, Sheel a été autorisé à rester sur le sol français : la justice a estimé que son asthme était incompatible avec la forte pollution de l’air de son pays d’origine. Son histoire a connu un fort retentissement, certains médias le qualifiant même de « premier réfugié climatique de France ». « Ce n’est pas si simple », répondent les experts des migrations. Toulouse (Haute-Garonne), reportage

« C’est une décision originale, une première française, et peut-être même mondiale » : les pieds posés sur son (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*