Pour éviter les pandémies, cessons l’élevage industriel

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’élevage industriel, explique l’autrice de cette tribune, est en partie responsable de la multiplication des zoonoses. Par ailleurs, estime-t-elle, comme les modes de production biologiques ou en plein air ne peuvent pas fournir les protéines suffisantes à la population mondiale sans peser sur les milieux naturels, les États devraient lancer une politique alimentaire à base de protéines végétales.

Diplômée d’architecture, Marit de Haan a également suivi un cursus au sein du Centre européen des (…)

Lire la suite

Tribune

/
,
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*