Pour importer plus de soja et de pesticides, le port de La Rochelle veut racler les fonds marins

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Afin de « rester compétitif », le port de la Rochelle veut augmenter son tonnage, quitte à racler le fond de l’océan pour pouvoir importer toujours plus de produits forestiers, de tourteaux de soja, d’engrais et de pesticides. La Rochelle (Charente-Maritime), correspondance

Devenir un territoire « zéro carbone » : c’est l’ambition proclamée par la ville de La Rochelle et son agglomération, qui a été retenue l’an passé parmi les lauréats de l’appel à projets national Territoires d’innovation. Selon la ville (…)

Lire la suite

Info

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*