Pour le climat, les avions doivent voler moins haut et moins vite

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’aviation civile compte pour au moins 5 % de l’effet de serre d’origine humaine. Une solution pour réduire cette proportion, explique l’auteur de cette tribune, serait de supprimer les traînées blanches dans le sillage des avions, en cessant de faire de la vitesse le premier des critères d’excellence. La crise sanitaire pourrait être l’occasion de ce changement majeur.

Laurent Castaignède est ingénieur de l’École centrale Paris, fondateur du bureau d’études BCO2 Ingénierie et auteur d’Airvore ou la face (…)

Lire la suite

Tribune

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*