Pour une écologie de la musique vivante

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Des musiciens, musiciennes, producteurs et productrices de musique lancent l’appel qui suit en faveur de la transition écologique. Ils souhaitent, avec leurs propositions, transformer en conscience leurs usages et pratiques pour, disent-ils, prendre « un virage audacieux [et que] l’art vivant soit aussi un art du vivant ».

À l’initiative d’artistes et de producteurs et productrices issues du jazz et des musiques improvisées. Sur les près de 6.000 festivals qui se déroulent en France chaque année, (…)

Lire la suite

Tribune

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*