Répression anti-nucléaire : « J’ai été envahie dans mon refuge, sans motif légitime »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’autrice de cette tribune raconte le traumatisme de la perquisition que son compagnon et elle ont subi en 2018, en raison de leur solidarité avec la lutte contre le projet Cigéo à Bure. Elle dénonce la criminalisation des écologistes et la disproportion de la répression qui s’abat sur eux.

Maud Morel est la compagne de Christophe, un jeune homme solidaire de la lutte contre Cigéo à Bure. Leur appartement de Romans-sur-Isère (Drôme) a été perquisitionné en juin 2018 dans le cadre de l’information (…)

Lire la suite

Tribune

/
,
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*