SPÉCIAL OUTREMER – En Guyane, l’orpaillage illégal s’intensifie pendant la pandémie

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les orpailleurs clandestins en Guyane profitent de la faible présence militaire due à la crise sanitaire. Cela provoque l’inquiétude des Amérindiens wayanas, qui craignent la diffusion du coronavirus. En attendant une réponse concrète de l’État, la situation est instable. Haut-Maroni (Guyane), reportage­

« C’est très, très tendu. » Anawaike Pinkali, porte-parole et petit-fils du Gran Man Amaï Poti Twenké — chef suprême des Amérindiens wayanas — résume la situation actuelle sur le Haut-Maroni, (…)

Lire la suite

Reportage

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*