Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Depuis bientôt un an, le train des primeurs Perpignan-Rungis est à l’arrêt total. Ces 80 wagons réfrigérés acheminaient les fruits et légumes entre Perpignan et le Marché d’intérêt national de Rungis. Élisabeth Borne, ministre de Transition écologique et solidaire, avait promis une « solution » d’ici le mois de novembre 2019. Pourtant en juin 2020, le train des primeurs est toujours à l’arrêt. Pire, d’après la CGT, une trentaine de wagons devaient être détruit ce mois-ci.

La CGT alerte alors la région, demande (…)

Lire la suite

Brèves

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*