Une évaluation de l'intersexualité des poissons de rivières

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Une évaluation de l’intersexualité des poissons de rivières
a.rousselet
ven 11/03/2022 – 11:39

Substances polluantes
Poissons
Rivières et cours d’eau

14/03/2022
Mémo intersexualité des poissons

Environ 900 substances chimiques, présentes dans les produits de la vie courante et les pesticides, sont considérées comme des perturbateurs endocriniens par l’Anses. Ils peuvent perturber les fonctions biologiques de certaines espèces, notamment la reproduction. Parmi les effets observés, le phénomène d’intersexualité correspond à un processus de féminisation ou de masculinisation anormale des individus. La contamination est particulièrement marquée dans les milieux aquatiques et concerne notamment les poissons. Ce nouveau numéro des mémOs présente les résultats d’une étude de grande ampleur menée par l’Ineris sur 4 espèces de cyprinidés en France.

Auteur(s)
Clotilde Marcel – Olivier Perceval (OFB)

Direction de la publication
Pierre Dubreuil (OFB)

Edition
Office français de la biodiversité

Contribution
Olivier Debuf, OFB (conception graphique, cartes et infographies)

Relecture
Stéphanie Belaud – Guillaume Body – Gaëlle Deronzier – Julien Massetti (OFB) – Édith Chadili – Jean-Marc Porcher (Ineris) – Isabelle Witté (PatriNat)

Langue
FR

Nombre de pages
7

Mots-clés
substances chimiques, pollutions, pertubateurs endocriniens, fonctions biologiques, poissons de rivières

Emprise géographique
France

Droits d’usage

Type
Synthèse

Date de mise a jour
lun 14/03/2022 – 12:00

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*