Une nouvelle API sur l’écoulement des cours d’eau en été

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Une nouvelle API sur l’écoulement des cours d’eau en été
a.rousselet
ven 08/07/2022 – 08:23

Mesure de débit écoulement d'un cours d'eau

Mesure de débit écoulement d’un cours d’eau

L’Office français de la biodiversité a mis en place depuis une décennie un suivi de l’état de l’écoulement et de l’assèchement des petits et moyens cours d’eau de métropole durant la période estivale au travers de l’Observatoire national des étiages, Onde.
Aujourd’hui, l’accès et la réutilisation des données issues de la banque nationale Onde, près de 240 000 observations visuelles réalisées depuis 2012, sont facilités grâce à la mise en place d’une API Hub’Eau.
Rivières et cours d’eau
Gestion durable de l’eau
Sécheresse

jeu 07/07/2022 – 12:00

Le Doubs (Sébastien Lamy, OFB)

La mise à jour quotidienne des données et l’intérêt croissant des utilisateurs pour ces données ont justifié la mise en œuvre de cette API. Onde apporte en effet plusieurs atouts pour renforcer le dispositif national de gestion de crise en période de sécheresse, que ce soit comme outil d’anticipation des situations sensibles (les petits et moyens cours d’eau sur lesquels sont situées les stations ONDE réagissant plus vite aux conditions hydro-climatiques), que de par la flexibilité de son protocole terrain qui permet d’adapter les suivis face aux situations de sécheresse.

Cette surveillance des rivières constitue un réseau complémentaire de suivi de la ressource en eau sur des secteurs non couverts par d’autres dispositifs (HYDRO, ADES), et apporte également des informations aux préfets leur permettant de prendre la décision de mettre en place d’éventuelles mesures de restrictions d’usage de l’eau.

enquête sondage

Le protocole ONDE en quelques mots
 

  • ONDE permet de suivre a minima l’évolution de la situation d’un mois sur l’autre et d’apporter des précisions sur l’évolution quantitative des ressources en eau sur des secteurs où il n’existe actuellement peu ou aucune information.
  • A minima tous les 25 du mois (à +/- 2 jours), de mai à septembre, les agents de l’OFB observent visuellement l’écoulement superficiel de points positionnés sur certains petits et moyens cours d’eau : c’est le suivi usuel.
  • En dehors de ces dates, des suivis « complémentaires » peuvent être réalisés, déclenchés ou pas par le préfet, si la situation hydrologique l’exige sur tout ou parties du réseau ONDE départemental.
  • L’état de ces écoulements est qualifié suivant trois ou quatre modalités préétablies : écoulement visible ; écoulement visible faible (optionnel selon les départements) ; écoulement non visible ; assec.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*