Une reprise de la filière nucléaire sous haute surveillance

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La reprise d’activités à venir au sein des centrales d’EDF devra faire l’objet d’une vigilance toute particulière pour éviter les risques liés à des facteurs humains et organisationnels, a déclaré mardi 28 avril le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk.

Affecté par les mesures de confinement décidées pour freiner la propagation du coronavirus, qui perturbent notamment la maintenance de centrales, EDF a prévenu mi-avril que la production nucléaire française devrait s’établir cette (…)

Lire la suite

Brèves

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*