Une usine française cause une pollution majeure du fleuve Escaut, en Belgique

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Environ 100.000 m3 d’eau de lavage de betteraves très riche en matière organique ont été déversés dans l’Escaut par la rupture d’une digue d’un bassin de décantation de la sucrerie française Tereo le 9 avril dernier. Il n’y a plus d’oxygène dans le fleuve et les services de secours belges se retrouvent démunis face à l’ampleur du désastre qui touche de plein fouet toute la flore et la faune de l’Escaut.

Tous les poissons de l’Escaut meurent ou sont en passe de mourir. Les employés de la DNF, le département (…)

Lire la suite

Brèves

/
,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*