Une ville costaricaine veut octroyer la citoyenneté aux plantes et aux abeilles

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Au Costa Rica, une banlieue de la capitale a réorganisé son plan d’urbanisation autour de ses habitants non-humains. Connue sous le nom de Ciudad Dulce (« Douce Ville ») – Curridabat considère ses espaces verts comme des infrastructures qui produisent des services écosystémiques.

Pour mettre en place ce projet, le maire de la ville a reconnu abeilles, chauves-souris, colibris, papillons mais aussi arbres et plantes indigènes comme citoyens de la municipalité. Les autorités utilisent des technologies (…)

Lire la suite

Brèves

/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*